Le couvent des capucins

Le théâtre de Roanne, théâtre à l’italienne, lieu emblématique de la ville de Roanne, surplombant la place de l’Hôtel de Ville, semble être présent depuis des centaines d’année.


Pourtant, le Théâtre de Roanne n’a ouvert officiellement ses portes qu’en 1885, avec une représentation du Barbier de Séville de Rossini.
Avant la construction du théâtre se trouvait … un couvent ! Le couvent des capucins.

©Stéphane Geoffray. Roanne, couvent des capucins place de l’Hôtel de Ville

Et si nous sommes habitués à voir le théâtre dans le prolongement de la rue Jean Jaurès, le couvent se trouvait quant à lui en hauteur.
Comme on peut le voir sur cette photographie prise depuis la rue Jean Jaurès, devant l’actuelle Taverne Alsacienne, le couvent des capucins était accessible depuis la route par un double escalier.
Il était ainsi à la même hauteur que l’actuelle rue Raoul Follereau, derrière la mairie.
Le couvent avait été fondé entre 1633 et 1637 et abrita la première communauté religieuse de la cité.

Dans ses dernières années, le bâtiment a notamment accueilli le tribunal, la sous-préfecture, la caserne de gendarmerie ou encore le premier musée de la ville.
Il fut envisagé d’installer en son sein, l’hôtel de ville, mais le couvent étant en trop mauvais état, un nouveau bâtiment fut construit.

Ce projet était aussi la nécessité de moderniser le quartier qui souffrait d’une mauvaise réputation.
Le quartier derrière l’actuel Hôtel de Ville était en effet connu pour être un lieu sombre mais aussi un lieu de plaisir sexuel.

Après l’inauguration de l’hôtel de ville en 1874, le couvent fut détruit. C’est en 1883, que commencèrent les travaux du Théâtre avec son magnifique décor intérieur à l’italienne.

L’hôtel de ville avec derrière le couvent des capucins. ©DR

Sources :
https://www.francebleu.fr
https://www.leprogres.fr

Suivez-nous !